Écologie et milieux

L’arboretum est constitué de plusieurs milieux :

  • des prairies : elles sont soit plantées d’arbres et tondues périodiquement (environ 7,5 ha), soit fauchées pour le foin (2,5 ha), soit pâturées par des moutons solognots,
  • des haies champêtres, naturelles ou plantées, situées tout autour de l’arboretum et aussi en séparation de différents espaces (verger, potager…),
  • des zones humides, riches en batraciens, représentées par un étang de 3800 m2 et cinq mares, dont 3 sont permanentes.

La cour, ses bâtiments agricoles et d’habitation, et un chemin creux terminent l’inventaire de l’arboretum à proprement parler.

Sept hectares de bois, situés à 500 m de l’arboretum, font partie de la propriété. Deux mares temporaires y ont été creusées il y a plusieurs générations.

Cette mosaïque de milieux variés (ouverts, plantés, humides, minéralisés, habités) permet d’accueillir une grande diversité d’espèces animales et végétales, et constitue un paysage multiple et d’échelle humaine.

Elle est aussi très représentative de ce qu’étaient les campagnes de la région il y a quelques décennies, avant le développement de l’agriculture intensive.

Ainsi, si ce n’était la très grande diversité des essences ligneuses plantées, La Petite Loiterie pourrait être considérée comme une ferme traditionnelle de la Gâtine Tourangelle…