Chêne liège, chêne vert

Les arbres face au changement climatique

Optimiser le choix des essences et les plantations en milieu urbain

En partenariat avec cléOme, centre de formation et d’échange sur le paysage et les jardins

Intervenant

Jac Boutaud

Objectifs

Confrontées aux changements climatiques, les villes sont particulièrement vulnérables face à l’augmentation des températures, à la pollution et aux épisodes de précipitations intenses.
Au-delà de sa contribution à la biodiversité et à la qualité du paysage, l’arbre présente de nombreux atouts pour atténuer les effets du changement climatique et pour lutter contre les ilots de chaleur urbains.
Cette formation apporte des éléments de réflexion et de méthodologie pour guider le choix des essences et intégrer les arbres au mieux dans les projets d’aménagement des villes de demain. Elle présente les mesures permettant de préserver les arbres existants et les critères pour optimiser les nouvelles plantations dans un objectif environnemental à long terme.

Méthode

Alternance d’enseignement en salle et d’observations de terrain.
Une large place sera réservée à l’observation de végétaux en place, qui permet la discussion et l’assimilation des informations données en cours.
L’arboretum de La Petite Loiterie, qui présente plus d’un millier de taxons d’arbres, est le lieu idéal pour observer la diversité des essences.

Déroulement

  • 1er jour
    • matin (en salle)
      • constat autour du changement climatique
      • rappel des effets positifs et négatifs des arbres en milieu urbain
      • mieux planter pour optimiser les effets bénéfiques des arbres
    • après-midi (sur le terrain à Tours)
      • étude d’arbres en milieu urbain
  • 2ème jour
    • matin (en salle)
      • préserver les arbres existants
      • faire évoluer la palette végétale utilisée
    • après-midi (sur le terrain, puis en salle)
      • visite technique de l’arboretum de la Petite Loiterie
      • bilan du stage
      • évaluation

Public

  • agents et techniciens des espaces verts
  • gestionnaires du patrimoine arboré
  • arboristes
  • paysagistes
  • enseignants en arboriculture d’ornement…

Informations pratiques

Le coût de la formation est indiqué sur la fiche pédagogique.